Coachine Santé
Diététique chinoise

DIETETIQUE CHINOISE

 

 

Pour l'Energétique Traditionnelle Chinoise, l’essentiel est de comprendre les processus pathologiques de ce trouble. Une observation attentive pendant plusieurs siècles lui permet de dire qu'il n'existe pas « un » seul et unique type d'obésité ou de surpoids mais plusieurs. Et comme la nature de chacun d'eux est différente, les traitements sont différents.

L' E.T.C. analyse et conçoit la physiologie humaine différemment de celle de la médecine occidentale (et donc de l'homéopathie, de la naturopathie, de l'ostéopathie, etc.). Elle a été créée il y a  plus de 3 000 ans et dans un contexte philosophique et culturel très différent du nôtre.Par exemple, les organes tels que rate, reins, poumons, foie, cœur, vésicule biliaire, intestin grêle, gros intestin, estomac, vessie ont très peu de points communs avec notre approche actuelle du corps humain. Ils possèdent des fonctions dans l'organisme assez différentes de celles que nous leur attribuons chez nous. Nous sommes donc dans une autre matrice de pensée.

 

Cependant, le précepte hippocratique est également en accord parfait avec l’esprit d’une philosophie chinoise qui est fondée sur le jeu relationnel entre l’homme et son biotope.

« Que l’aliment soit ton premier médicament »,

Chaque aliment a en effet une action propre, un destin particulier qui le fait entrer en sympathie avec un Elément et son organe spécifique. Ceci est dû tout d’abord à sa Saveur (salée, acide, amère, douce ou piquante…) :

« Après que les cinq saveurs soient entrées dans l’Estomac, chacune d’elles se dirigent vers son organe favori, l’acide au Foie, l’amer au Cœur, le doux à la Rate, le piquant au Poumon et le salé au Rein »

 

Huangdi NEIJING.

 

Les produits alimentaires sont appréhendés qualitativement en tenant compte de la nature, de la saveur et du tropisme des ingrédients qu’ils soient de source végétale, animale ou minérale.

 

   « Un excès de saveur acide draine toute l’énergie dans le Foie et la Rate s’affaiblit.
Un excès de saveur salée épuise l’énergie des os longs, affaiblit les muscles et épuise le Cœur.
Un excès de saveur sucrée essouffle et encombre l’énergie de la Rate : le teint s’assombrit et l’énergie du Rein est déséquilibrée.

Un excès de saveur amère arrête l’imprégnation de l’organisme par l’énergie de la Rate et épaissit l’énergie de l’Estomac.
Un excès de saveur piquante relâche les muscles et les vaisseaux et sollicite trop la force vitale».

 

Ceci montre qu’il s’agit de tenir compte de l’harmonie des cinq saveurs pour que les os restent droits et les muscles souples, la peau résistante et que l’énergie imprègne aussi bien le physique que le mental.
L'
Energétique Traditionnelle Chinoise considère la graisse comme le produit de « mucosités » (Tan), c'est-à-dire des liquides qui se sont accumulés puis condensés en substance plus solide. Ces mucosités (graisses) peuvent être engendrées soit par une hygiène alimentaire déréglée, soit par le dysfonctionnement de trois organes : Rate, Foie, Reins.

 

LES QUATRE PRINCIPAUX TYPES D'OBÉSITÉ

 

1. LES MUCOSITES « humidité » par mauvaise hygiène de vie

Les mucosités qui provoquent le surpoids ou l'obésité proviennent tout d'abord d'une hygiène alimentaire déréglée. Selon la vision chinoise, l'objectif de la digestion est de recevoir des aliments liquides et solides et de transformer le tout en une espèce de « soupe digestive tiède », afin d'assimiler ce qu'il y a de plus de subtil pour régénérer le corps.

 

Assimilation du bol alimentaire insuffisante :

  • Trop d’aliments crus,…
  • Aliments froids, congelés…
  • Boissons froides, gazeuses…
  • Aliments sucrés,…
  • Aliments qui engendrent l'humidité (exemples : produits laitiers, alcool, fritures, beignets,

     charcuteries, sucreries sous toutes leurs formes…).

  • Alimentation à des heures irrégulières, tardivement le soir, pas assez au petit déjeuner.
  • Trop d’alimentation au dîner, vous augmentez vos chances de favoriser une accumulation

d'humidité digestive qui se transformera tôt ou tard en mucosités à l'origine de votre surpoids.

Dans cette situation, même si vos organes fonctionnent correctement, que votre digestion vous semble bonne, ce type d'alimentation vous condamne à terme à prendre du poids. Vous pouvez avoir en apparence une bonne santé tout en commençant vos kilos superflus.

A noter : la rate (en tant que méridien : gestion des énergies) transforme le mieux les ingrédients alimentaires lors du maximum de sa magnitude soit entre 9 et 11h du matin), au-delà de 3 ingrédients au cours d’un même repas elle perd son efficacité à reconnaitre les produits.

 

2. VIDE DU QI DE LA RATE

 

Le Qi correspond aux fonctions d'un organe. En Energétique Traditionnelle Chinoise, la rate est responsable des transformations du bol alimentaire. Si elle devient faible, l'humidité digestive est moins bien transformée, s'accumule et se transforme en mucosité. Dans cette situation, même si vous avez une alimentation correcte et que vous évitez les aliments nocifs pour le poids (voir ci-dessus), vous pouvez avoir des kilos en trop ! C'est ce qui explique que certaines personnes mangent peu et que malgré tout elles grossissent. Mais si en plus vous avez une alimentation déréglée, vous doublez vos chances de grossir…

 

Causes principales du vide de la rate ?

 

- Les dérèglements alimentaires,…

- l'excès de sucreries, de boissons sucrées et gazeuses,…

- l'excès de travail intellectuel ou de soucis, environnement toxique au sens large (travail, entourage…)

- le manque d'activité physique,…

- les surmenages, les maladies graves ou de longue durée…

 

Ce type de surpoids est très fréquent chez les femmes.

 

3. VIDE DU YANG DES REINS

 

Le Yang correspond aussi aux fonctions d'un organe et à la capacité à réchauffer l'organisme. Les reins, en Energétique Traditionnelle Chinoise, ont notamment pour rôle de « gouverner l'eau ». Cela signifie qu'ils permettent aux liquides physiologiques d'être bien assimilés, transformés, transportés afin de nourrir et humidifier tous les tissus du corps. Si les reins sont déficients, ces liquides organiques tendent à stagner puis, à la longue, à se concentrer en mucosités, lesquelles sont à l'origine de nos kilos superflus.

Causes principales de l'affaiblissement des reins :

- Le vieillissement,                                                                                                          

- L'usage de certains médicaments de nature froide,                                                          

- Les excès sexuels,                                                                                                       

- La faiblesse constitutionnelle, les maladies graves ou de longue durée…

La encore, malgré une alimentation irréprochable, en cas de vide du Yang des reins, il est possible de grossir anormalement. Bien entendu, une alimentation déréglée ne peut qu'aggraver la situation.                                                                                        

Le vide du Yang des reins est souvent en cause dans la prise de poids de la ménopause ou de l'andropause (la bouée à la ceinture chez l'homme à partir de 40 ans et qui se confirme à 50 ans et plus).

 

4. SURPRESSION DU FOIE

 

Le foie « chinois » n'a rien à voir avec le foie « occidental » ou celui des naturopathes.

Ces fonctions sont nombreuses. Celle qui nous intéresse ici est celle qui consiste à favoriser une circulation fluide du Qi, du sang, des liquides et des émotions dans le corps.

En cas de gros stress émotionnel, de forte frustration, d'humiliation, d'amertume, de sentiment d'injustice, de colère (extériorisés ou intériorisés), la fonction de régulation du foie se dérègle et son énergie stagne

C'est ce qu'on appelle la « surpression du foie » (Gan Yu). Dans ce cas, il perd la capacité à faire circuler normalement les liquides physiologiques du corps qui s'accumulent, se condensent et se transforment en mucosités.

Par ailleurs, cette surpression du foie induit presque toujours un affaiblissement de la rate qui favorise aussi la production de mucosités…

Il s'agit d'un type de surpoids dont l'origine est émotionnelle. Les personnes souffrant de ce syndrome ont souvent des désirs compulsifs pour le sucré. La saveur sucrée sert « d'antidépresseur », ce qui est louable mais provoque parallèlement la prise de poids…

Il est à noter que parfois les individus cumulent deux ou trois types d'obésité, ce qui en rend le traitement plus complexe. Bien entendu, pour faire un diagnostic précis et y porter les stratégies thérapeutiques adaptées, il est conseillé de passer par un praticien d'Energétique Traditionnelle Chinoise, capable de mettre en œuvre votre perte de poids.

 

Quelle qu’en soit la cause, le traitement passe toujours par une diététique, une hygiène de vie impeccable mais aussi l’aptitude à relativiser les événements de notre existence.

 

  • Eviter les aliments à risques pour restaurer le fonctionnement normal de la rate.
  • Stopper absolument tout grignotage.
  • Consommer des aliments très digestes et beaucoup de légumes.                            
  • Réduire fortement la consommation des sucreries, laitages, alcools et aliments gras.
  • Manger chaud et éviter le froid.
  • Manger cuit et réduire le cru.
  • Boire plutôt en fin du repas et uniquement chaud.
  • Eviter le jus d’orange (production de tan, mucosité)
  • Diviser par deux votre consommation de glucides (pain, pâtes, pommes de terre, céréales…) pendant quelques semaines mais augmenter votre portion de légumes et de poissons (maquereau, hareng, saumon, thon rouge, flétan du Groenland, sardine, éperlan, loup de l'Atlantique, bar, crevettes, moules, œufs de lump, anguilles, carpes, truite arc-en-ciel …).
  • Chasse au gluten !
  • Eviter la radioactivité (micro-onde)
  • Réduire les pesticides. Soit moins 30% en mangeant des produits issus de la culture biologique.

 

Consommer plus de riz, de millet, d'orge, de quinoa et de légumineuses pour évitez les céréales de la famille du blé (le blé concentre 4 pesticides plus

1 traitement aux hormones pour réduire la taille des tiges (réducteur de croissance) qui sont très humidifiant et générateur de mucosités.

Si le nombre de kilos à perdre est important, il peut être utile de suivre pendant deux à trois mois un régime dissocié qui vise à consommer les graisses (lipides) séparément des sucres rapides ou lents (glucides). Dans cette situation, il est fort avantageux de favoriser les glucides à index glycémique bas. Cependant, trois types d'obésité sur quatre en E.T.C. ne sont pas directement liés à l'alimentation mais au dérèglement de certains organes.

Modifier ses habitudes alimentaires sans réguler ces organes est, à mon sens, insuffisant !

 

Manger de tout un peu et de peu assez !

 

HYGIENE DE VIE

 

  • Eviter de boire trop d'eau en pensant que cela fait maigrir car cela fatigue la rate et les reins.

La moyenne est de 1 litre et demi pour 24h à température ; moins d’un litre je sèche mes reins et plus de 2 litres (exception faite avec sport, fortes chaleurs, fièvre…) je lave (fatigue) mes reins.

  • Privilégier une activité physique régulière, de préférence quotidienne, car celle-ci active la circulation de l'énergie, stimule le péristaltisme intestinal et aide à éliminer les réserves de graisses.
  • Observer des heures régulières pour les repas, avec un vrai petit déjeuner salé et manger léger le soir, cela favorise le fonctionnement de la rate.

 

Vous pouvez aussi amorcer radicalement votre nouvelle alimentation …en enclenchant le siphon …avec la ‘’cure de bouillon de poireaux’’, une excellente transition …Référence : Dr Raymond ABRESOL, (Sophrologue helvétique).

S’inscrire dans la durée pour un changement alimentaire implique l’envie de prendre soin de sa personne (estime de soi).

 

Recommandation :

Ce document propose une orientation nutritionnelle qui ne dispense en aucun cas de consulter votre médecin traitant dès l’apparition de manifestations que vous estimez  anormales et suspectes.

 

 

                                                         Bonne santé !

 


Archives newsletters